RDC-Risque d’année blanche : La possibilité d’une reprise « progressive » des cours sera examinée ce jeudi (Muyembe)

7SUR7.CD

Le ministre  de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) Willy Bakonga et son adjoint Didier Budimbu ont échangé ce mercredi 22 avril 2020 avec le Dr Muyembe  secrétaire technique du comité de riposte contre le coronavirus en RDC sur l’éventualité de la reprise progressive des cours. 

D’après W. Bakonga, « déjà 150 jours sur les 180 que doit compter au minimum une année scolaire selon l’UNESCO sont consommés pour l’exercice 2019-2020 ».  

« Il ne reste que 30 jours de cours pendant qu’au pays seules 5 provinces sur les 26 sont frappées par le coronavirus », a-t-il fait savoir. 

D’où, la requête soumise au directeur de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB), d’examiner la possibilité d’une reprise des cours en cette période de pandémie.

À son tour, Jean-Jacques Muyembe a annoncé que cette question sera examinée ce jeudi lors de la réunion du secrétariat technique du comité de riposte contre le coronavirus Covid-19 en RDC.

« Est-ce qu’on peut envisager l’éventualité de reprise des cours ? Nous allons examiner la question sur base de tous les arguments que son excellence [Ministre de l’EPST Willy Bakonga, Ndlr] a posé. Et nous ferons les recommandations lors de notre réunion régulière du secrétariat technique. Nous allons étudier cette question demain et répondre à la requête », a-t-il déclaré. 

En RDC, les établissements scolaires ont été fermés depuis le 19 mars 2020 pour limiter la propagation du COVID-19. 

Le ministère de l’EPST a eu à lancer
des cours sur différentes chaînes de télévision pour permettre aux finalistes de préparer le Test national des fins d’études primaires (TENAFEP) et l’examen d’État (EXETAT 2020).

source: https://www.7sur7.cd/2020/04/22/rdc-risque-dannee-blanche-la-possibilite-dune-reprise-progressive-des-cours-sera

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *