Lubumbashi : Une dizaine de présumés bandits présentés à l’exécutif provincial

Photo droits tiers

Une dizaine de présumés bandits ont été présentés au gouverneur de la province du Haut-Katanga, le samedi 7 novembre 2020, par les services de sécurité. 

D’après Fulbert Kunda, ministre provincial de l’Intérieur du Haut-Katanga, il s’agit de trois groupes de présumés criminels arrêtés au début de la semaine.

Il renchérit que le premier groupe de 9 personnes dirigé par Kabengele Mulebwa dit « Champion », criminel de grand chemin, est auteur de plusieurs meurtres à Lubumbashi, Kasumbalesa, Fungurume et Kolwezi. Il le présente comme étant 
le cerveau moteur de tous les décès par balle ayant endeuillé les familles à Lubumbashi. Dans ce même club, poursuit-il, se trouve le récidiviste Mutambayi Tshimanga, arrêté plusieurs fois et relâché par certains complices.

Selon les services de sécurité au niveau provincial, la deuxième équipe de 4 personnes chapeautée par Kabatabata en fuite a aussi été présentée aux autorités provinciales. 

Fulbert Kunda a affirmé que la police a mis la main sur ces malfrats en récupérant trois armes AK47 avec chargeurs et deux ordinateurs portables. Il ajoute que ces présumés bandits ont leur siège à Fungurume et sont à la base de plusieurs cas de viol et tueries à Tenke Fungurume, Likasi, Kolwezi et Lubumbashi.

Le troisième groupe présenté est constitué des voleurs des câbles électriques haute tension. Lors de leur arrestation à Kapolowe, plusieurs mètres de câbles électriques sectionnés étaient à bord de leur mini bus.

Deux autres groupes dont celui des individus spécialisés dans le vol des motos en exécutant leurs propriétaires et celui de 8 receleurs spécialistes dans le vol des téléphones mobiles ont aussi été présentés aux autorités provinciales. 

Le gouverneur Jacques Kyabula Katwe a félicité les services de sécurité pour avoir mis la main sur ces présumés criminels.

« La mission que nous avons c’est de rassurer notre population qu’elle peut dormir en paix. Et nous ne pouvons pas fléchir face à ce mouvement de terreur mais l’État est toujours fort pour sécuriser sa population. Nous​ allons suivre tout ça de prêt pour que la justice fasse convenablement son travail et que ceux qui sont coupables répondent devant la justice et soient condamnés », a-t-il déclaré.

Il est à noter que certains présumés bandits ont reconnu sur place leurs forfaits en présence de différents​ membres du conseil provincial de sécurité.

source:https://www.7sur7.cd/index.php/2020/11/08/lubumbashi-une-dizaine-de-presumes-bandits-presentes-lexecutif-provincial-1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *